Vos questions ?

Le design industriel, c'est quoi exactement ?

Il y a beaucoup de métiers du design ! Designer graphique, digital, de marque, etc.

Nous nous concentrons ici sur un métier, une compétence, le design industriel également appelé design produit. Or le design industriel est très souvent restreint à sa dimension esthétique alors qu'il est une synthèse : entre ce qui est souhaité/rêvé par les consommateurs-utilisateurs, ce qui est techniquement faisable, économiquement (et désormais écologiquement) acceptable et esthétiquement désirable.

Le design ne se limite donc pas au style même s’il ne peut pas y avoir de design sans style. Le designer industriel est à la confluence de l’esthétique, des technologies, de l’économie et de la sociologie, avec au centre de toutes les réflexions, l’utilisateur final du produit.

Pourquoi faire du design ?

Pour créer de la valeur. A l’image d’Apple, de Nespresso et Philips mais aussi de PME telles que Mastrad (FR), SIGG (CH), Reisenthel (D) ou de très nombreuses autres. Le design est un facteur de différenciation et de compétitivité majeur pour les entreprises. Plus une entreprise utilise le design plus elle s’éloigne d’une concurrence qui se joue exclusivement sur les prix.

Au Danemark, les entreprises qui ont recours au design ont un chiffre d’affaires supérieur de 22% à celles qui n’y font pas appel. Le taux de pénétration moyen du design dans les entreprises y est de 35%. Près de 50 % des entreprises danoises de moins de 10 salariés achètent des prestations design auprès de designers installés sur leur territoire. En Angleterre deux tiers des entreprises considèrent le design comme inhérent à leur performance économique future. Des études ont démontré qu’une entreprise qui a intégré le design à hauteur de 100 livres sterling a vu son chiffre d’affaires plus que doubler.

Dans la production de valeur, le design doit donc occuper une place centrale. Si ce n'est pas le cas dans votre entreprise, nous pouvons vous conseiller et vous aider à trouver le bon partenaire design.

Comment faire du design ?

Identifier le bon partenaire design et être prêt à lui faire confiance car les designers ont besoin de toucher au cœur de votre problématique, de vos contraintes et de vos attentes pour bien répondre à vos besoins. Ensuite, définir un cahier des charges précis dès le début du projet, associer tous les acteurs du projet (R&D, Marketing, Sales et surtout le CEO !), une des clés du succès étant l’interdisciplinarité dans l’équipe projet accompagnant le designer.

Avec qui faire du design ?

Deux questions principales à se poser : Le type de structure dont vous avez besoin ou avec lequel vous souhaitez travailler et le type de designers.

Il y a 4 grands types de structure : les grandes agences généralistes (présentes à l’international, très "agences" axées design de marque), les designers intégrés (adaptés à des entreprises industrielles et rodées en terme de design, type Philips, Groupe SEB), les designers indépendants et les petites agences de design indépendantes. Quant au type de designers, 2 options : d'une part, celle des designers consultants, plutôt esprit agences au service du marketing avec parfois un manque de conviction et de créativité et d'autre part, les designers "créateurs" avec de fortes convictions et une signature reconnaissable. Nous avons choisi de travailler avec différentes petites agences de design indépendantes, plutôt spécialisées et reconnues à la fois pour leur créativité et leur expertise.

Combien coûte le design ?

Cela dépend bien entendu du projet que vous souhaitez confier au designer. Mais lancer un projet design est à voir comme un investissement. Et en règle générale, le coût d’une démarche design reste très faible, de 0,01% du prix de revient d’un produit, dans le cas d’une production en grande série, à 1% s’il s’agit d’une production en petite série.

Votre vision du design

Le Centre du Design Danois a développé en 2003 l’échelle de maturité du design qui présente de façon synthétique quatre degrés d’intensité de l’utilisation du design dans les entreprises. Suite à une politique nationale de promotion du design commencée en 2003, la part des entreprises danoises se situant au niveau 3 a augmenté de 35% à 45% et le nombre d’entreprises au niveau 4 est passé de 15% à 20% entre 2003 et 2007.

Niveau 1
No design No design Non

Le design ne représente qu’une part mineure dans le processus de développement produit. Il n’y a a pas de recours à des designers professionnels.

Niveau 2
Design comme stylisme

Le design est utilisé comme touche finale dans le processus de développement produits. Les services de design sont parfois fournis par des designers professionnels.

Niveau 3
Design comme process

Le design est intégré au processus de développement produit dès la première phase de développement.

Niveau 4
Design comme stratégie d’innovation

Des designers professionnels sont associés à la direction de l’entreprise pour redéfinir l’entreprise ou pour approfondir, élargir ou renouveler une grande partie de l’activité de l’entreprise.

Situez vous sur cette échelle : Non

design Non

Nous avons mentionné certaines entreprises comme références.